Le droit à l’épreuve du genre

manuel d’orientation des étudiant-es en faculté de droit

Le National Association of Women and the Law Charitable Trust for Research and Education a publié un guide d’ orientation alternatif pour l’école de droit: Le droit à l’épreuve du genre: Manuel d’orientation des étudiant-es en faculté de droit. Le manuel a été assemblé par un groupe de travail composé d’étudiantes en droit originaires d’un peu partout au Canada suite à un Sommet sur le leadership organisé par l’ANFD en février 2011.

Le manuel vise être une source d’encouragement, d’espoir et d’inspiration pour les féministes et les étudiantes militantes pour l’égalité et de servir d’outil de survie pour la faculté de droit et la pratique juridique. Le manuel vise aussi à encourager les étudiant-es et les futures avocat-es feministes de poser un regard critique sur le droit et de dénoncer l’inégalité et l’injustice. Le droit à l’épreuve du genre comprend des manifestes, de série d’articles et des extraits d’ouvrages rédigés par 25 étudiantes féministes, des professeures universitaires, des avocates et des militantes.

télécharger le manuel

En 1991, le Fonds de charité pour la recherche et l’éducation de l’Association nationale Femmes et Droit a publié un manuel d’orientation sur les questions de genre et de droit, comme geste d’amitié envers les étudiantes en droit et de reconnaissance des enjeux propres aux femmes dans la sphère juridique. Vingt ans plus tard, nous croyons qu’un tel manuel demeure pertinent. Quelques articles du document d’origine ont été réimprimés ici, mais le groupe qui a assemblé ce document a travaillé fort pour s’assurer que les étudiantes de droit y trouveraient des éléments de référence à jour afin de les aider à relever les défis que présentent les études et la pratique du droit contemporain. Nous espérons qu’en révélant certains des obstacles institutionnels qui grèvent l’expérience de la faculté de droit pour beaucoup de femmes et de membres d’autres groupes désavantagés, nous arriverons à encourager plus de prise de conscience et de discussion de ces enjeux – et peut-être même à faciliter le début d’une évolution vers des solutions efficaces à ces problèmes. Les rédactrices de la première version de ce manuel y avaient écrit: «Nous espérons qu’un document comme celui-ci contribuera de façon marquée à notre objectif à long terme de rendre le droit et la profession juridique plus sensibles aux besoins des femmes.» Cet objectif à long terme est loin d’être réalisé: il reste encore beaucoup à faire pour réduire la discrimination systémique enchâssée dans le droit, la formation juridique et la pratique. La publication de cette version mise à jour de notre manuel témoigne d’un engagement renouvelé à faire progresser les droits à l’égalité de l’ensemble des Canadiennes. Veuillez nous faire part de vos commentaires sur l’utilité de ce document. Nous accueillerons toute suggestion pour de futures mises à jour, si ce guide d’orientation continue à s’avérer nécessaire et pertinent.