OFFRE D’EMPLOI : Responsable de la réforme féministe du droit

 

ASSOCIATION NATIONALE FEMMES ET DROIT – OFFRE D’EMPLOI  

RESPONSABLE DE LA RÉFORME FÉMINISTE DU DROIT 

  • L’Association nationale Femmes et Droit (ANFD), un organisme féministe à but non lucratif dûment constitué, travaille à atteindre l’égalité réelle et le respect des droits de la personne de toutes les femmes au Canada par la sensibilisation juridique, la recherche, l’intervention stratégique, le travail en collaboration et la promotion de la réforme féministe du droit, en particulier au niveau fédéral. 
  • Dotée d’un financement stable, d’une équipe de soutien énergique, d’un comité directeur engagé et d’une orientation stratégique claire à l’approche de son 50e anniversaire, l’ANFD entame une période passionnante sur le plan organisationnel. C’est le moment idéal de se joindre à cette organisation qui s’efforce d’apporter des changements réels et féministes au droit canadien !  
  • L’ANFD sollicite les candidatures de personnes qualifiées pour le poste de responsable de la réforme féministe du droit. 

 

DESCRIPTION DU POSTE  

RESPONSABILITÉS :  

  • Diriger, en collaboration avec la direction générale, l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des objectifs et stratégies de sensibilisation et de mobilisation que poursuit l’organisme dans ses principaux domaines d’intervention (la violence contre les femmes, les droits reproductifs, l’impact de la crise climatique et les femmes). 
  • Suivre et analyser les principaux progrès juridiques nationaux et les occasions pertinentes pour l’ANFD. 
  • Diriger le travail de l’organisme de manière à suivre les grandes évolutions juridiques et à répondre aux possibilités d’intervention et de mobilisation en matière de réforme du droit. 
  • Procéder à des consultations et des efforts de formation de coalition au nom de l’ANFD et en accord avec les organismes partenaires. Former et gérer des partenariats et des alliances visant à promouvoir et améliorer les stratégies de campagne de l’ANFD et l’atteinte des objectifs. 
  • Procéder ou contribuer à la rédaction de mémoires juridiques ou matériel de plaidoyer ainsi qu’à des mémorandums, factums, outils de défense d’intérêts, propositions législatives, prises de position, articles d’opinion et autres types de documents de défense des droits et de mobilisation en collaboration avec des consultant.e.s externes, des membres du Comité directeur national de l’ANFD et d’autres membres de l’équipe, tout en veillant à coordonner le tout. 
  • Entretenir des contacts clés au gouvernement, utiles à l’avancement des stratégies de sensibilisation et de mobilisation de l’ANFD, entre autres avec les parlementaires et le personnel, les ministres et leur personnel et les fonctionnaires des grands ministères. 
  • Représenter l’ANFD dans les processus clés, y compris les processus parlementaires, et auprès des principaux intervenant.e.s externes, notamment les représentant.e.s gouvernementaux, d’autres organisations féministes ou de justice sociale et le public. 
  • Faciliter et gérer tous les aspects de la participation de la direction de l’ANFD et des membres du Comité directeur national aux activités et événements, notamment en préparant des notes d’allocution et des présentations. 
  • En collaboration avec la personne responsable des communications, assurer le suivi et le contrôle de la qualité du contenu des ressources publiques de l’ANFD visant l’éducation juridique, y compris ses microsites le guide L’argent et la loi et le cours réforme féministe du droit 101 (RFD 101). 
  • En collaboration avec la direction générale et d’autres membres du personnel, repérer les possibilités de financement; aider à la rédaction des propositions de financement et des rapports relatifs au travail de sensibilisation et de mobilisation de l’organisation, en plus de voir à la gestion des subventions liées à ces activités.  
  • Collaborer avec la responsable de la communication de l’ANFD et le personnel chargé des collectes de fonds afin de veiller à la conformité des stratégies adoptées, de repérer les initiatives et les possibilités transversales, de mettre en place des campagnes cohérentes et d’assurer la responsabilisation à l’égard des résultats. 
  • Contribuer à la préparation et à la rédaction de documents pour soutenir la stratégie de communication de l’organisme. 
  • Autres tâches selon les besoins. 

FORMATION : 

  • Un diplôme en droit est requis. 
  • Des études supérieures en théorie juridique féministe, en droit constitutionnel, seront considérées comme un atout. 

EXPÉRIENCE : 

  • Un minimum de six années d’expérience en politique féministe, en droit ou en litige ou en milieu universitaire sera considéré comme un atout; les équivalences seront prises en considération. 

COMPÉTENCES ET APTITUDES 

  • Poste bilingue : une communication écrite et orale aisée en français ou en anglais doublée d’une capacité fonctionnelle dans l’autre langue est requise. 
  • Engagement ferme envers le féminisme intersectionnel et connaissance des principaux enjeux en matière de droits de la personne au Canada. 
  • Expérience de direction ou de participation à des processus féministes et de collaboration avec des organisations féministes ou de justice sociale. 
  • Habileté à élaborer et gérer des efforts visant à influencer les législateur.trice.s ou les décideur.euse.s. 
  • Expertise en matière de féminisme, d’intersectionnalité et d’égalité des genres. 
  • Solides compétences en matière d’analyse, de rédaction, de révision et de communication orale avec des intervenant.e.s divers.e.s et varié.e.s. 
  • Approche créative, énergique et innovante afin de déterminer les stratégies de sensibilisation. 
  • Efficacité à collaborer tant avec les membres du personnel à l’interne qu’en contexte de partenariat et de coalition. 
  • Aptitude à travailler de façon efficace et diplomate. 
  • Capacité avérée à établir et à entretenir des relations solides. 
  • Savoir-faire dans le domaine du litige, y compris en matière d’interventions – un atout. 
  • Expérience en gestion, notamment dans des domaines tels que les finances, la gouvernance ou les ressources humaines – un atout. 
  • Expertise avérée des processus de réforme législative sur la colline parlementaire – un atout. 
  • Compétence éprouvée dans au moins un des trois domaines prioritaires de l’ANFD – un atout. 
  • Capacité d’introspection, passion pour la mission de l’ANFD et adhésion aux valeurs de l’organisme. 

MODALITÉS : 

  • Ce poste, un contrat à temps plein, devrait commencer à partir de début juillet 2022 et se terminer le 31mars 2024; possibilité de renouvellement sous réserve de financement. 
  • Échelle salariale compétitive : 75 000 $ – 90 000 $. 
  • Ensemble d’avantages sociaux concurrentiels : 
    • admissibilité au régime d’assurance collective de l’ANFD;  
    • contributions à un REER; 
    • rajustement annuel au coût de la vie; 
    • politique concurrentielle de vacances, congés de maladie et congés personnels. 
  • Le bureau de l’ANFD est situé à Ottawa, sur les territoires traditionnels et non cédés du peuple algonquin Anishnaabeg. 
  • Vous devez avoir le droit de travailler au Canada et être disponible pour travailler à distance de route d’Ottawa, puisque la défense des intérêts sur la colline parlementaire est la priorité de l’ANFD.  
  • Le bureau de l’ANFD respecte les précautions mises en place contre la COVID-19. 
  • La personne occupant ce poste pourrait être amenée à faire des voyages passionnants au Canada dans le cadre d’activités d’organisations féministes ou de campagnes de sensibilisation. 

PROCESSUS DE CANDIDATURE : 

  • Postulez à ce poste avant le 24 mai. Pour ce faire, envoyez une lettre manifestant votre intérêt (précisant en quoi vos compétences et votre expérience correspondent aux qualifications requises pour ce poste) accompagnée de votre curriculum vitæ à l’attention de la direction générale à info@nawl.ca. Assurez-vous d’indiquer « Responsable de la réforme féministe du droit » dans la ligne d’objet du courriel.  
  • L’ANFD souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi. Elle célèbre la diversité et favorise un milieu de travail inclusif. De plus, elle s’engage à fournir des aménagements pour les personnes handicapées dans tous les domaines du processus d’embauche. Si vous avez besoin d’un tel aménagement, veuillez faire connaître vos besoins à l’avance, car les demandes sont traitées de manière individuelle. 
  • Des recherches ont démontré que les candidats de sexe masculin postulaient pour des emplois alors qu’ils ne répondaient qu’à moins de 60 % des critères. Au contraire, les femmes et les membres appartenant à d’autres groupes historiquement marginalisés tendaient à s’imposer de posséder 100 % des qualifications avant de postuler. Si vous n’avez pas toutes les qualifications énumérées, nous vous encourageons à postuler quand même ! 
  • L’ANFD remercie toutes les personnes qui soumettront leur candidature, mais seules celles sélectionnées pour une entrevue seront contactées.