Mr. Harper, On Mothers Day, Women Want More than Just Flowers: We Want Equality Now! / « Fête des

Mr. Harper, On Mothers Day, Women Want More than Just Flowers: We Want Equality Now!
« Fête des mères : des droits économiques et sociaux, pas juste des fleurs, Monsieur Harper! »
OTTAWA – The National Association of Women and the Law released a Mother’s Day Statement that has been endorsed by over 100 local, provincial and national organizations across the country. While more fathers have been getting involved, women still do the lion’s share of the work of caring for […]
OTTAWA – Aujourd’hui, à Ottawa, l’Association nationale Femmes et Droit a dévoilé la Déclaration de la Fête des mères, signée par plus d’une centaine d’organisations locales, provinciales et nationales.

OTTAWA – The National Association of Women and the Law released a Mother’s Day Statement that has been endorsed by over 100 local, provincial and national organizations across the country. While more fathers have been getting involved, women still do the lion’s share of the work of caring for children and the home. Most mothers do a double day’s work and pay a steep economic price for raising young children. Motherhood often leads to impoverishment for women, to overwork, exhaustion and guilt.

The Mothers Day Statement calls on the Harper government to take concrete measures toward the social and economic equality of mothers.

“We are asking that the funding agreements for childcare services be maintained, that the $1,200 that was announced in the 2006 budget for child care be given to women as a tax credit; that maternity and parental benefits be improved so that women across Canada receive at least as much as they would under Québec’s more generous system; that provinces not be allowed to claw-back the National Child Benefit when parents are on social assistance; that a federal pay equity law be introduced and that the working conditions of part-time and precarious workers be improved” says Andrée Côté, Director of Law Reform for the National Association of Women and the Law.

The Canadian Labour Congress, the Québec Federation of Women, the National Organization of Immigrant and Visible Minority Women of Canada, the Canadian Research Institute for the Advancement of Women, the Canadian Council of Muslim Women, YWCA Canada, the Provincial Advisory Council on the Status of Women of Newfoundland and Labrador, the Ontario Association of Interval and Transition Houses are a few of the many organizations that have endorsed this Statement.

“On the day of the 2006 budget vote and at the beginning of a new session of Parliament, we hope that all MP’s and Senators will actively defend and promote policies that address the specific needs of mothers and that promote their equality rights” says Andrée Côté.

OTTAWA – Aujourd’hui, à Ottawa, l’Association nationale Femmes et Droit a dévoilé la Déclaration de la Fête des mères, signée par plus d’une centaine d’organisations locales, provinciales et nationales.

Si aujourd’hui, un plus grand nombre de pères mettent la main à la pâte, il reste que ce sont encore les femmes qui s’occupent principalement des enfants et des tâches domestiques. Pour la plupart des mères, cela signifie une double journée de travail et un prix exorbitant à payer pour leurs maternités. Bien souvent, la maternité se solde par l’appauvrissement, une surcharge de travail, l’épuisement et un sentiment de culpabilité.

La Déclaration invite le gouvernement Harper à prendre des mesures concrètes pour reconnaître l’égalité des mères en matière de droits économiques et sociaux.

« Nous demandons que les ententes négociées avec les différentes provinces pour financer les services de garde soient maintenues; que les 1 200 $ promis aux parents de jeunes enfants dans le budget 2006 soient versés à titre de crédit d’impôt remboursable; que les prestations de maternité et prestations parentales soient bonifiées afin d’être au moins aussi généreuses que celles offertes par le Québec; que l’on interdise aux provinces de récupérer la prestation fiscale pour enfants dans le cas des familles bénéficiaires de l’aide sociale; qu’une loi fédérale sur l’équité salariale soit adoptée et que les conditions de travail des travailleuses à temps partiel et à statut précaire soient améliorées », déclare Andrée Côté, directrice des Affaires juridiques à l’Association nationale Femmes et Droit.

La Fédération des femmes du Québec, le Congrès du Travail du Canada, l’Organisation nationale des femmes immigrantes et des minorités visibles du Canada, le Conseil national des femmes musulmanes, YWCA Canada, Femmes autochtones du Québec, le Regroupement Naissance-Renaissance, le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail et plusieurs autres groupes du Québec et du reste du Canada ont appuyé cette Déclaration.

« À l’occasion de l’adoption du Budget 2006, prévue aujourd’hui, et de l’ouverture d’une nouvelle session parlementaire, nous espérons que tous les hommes et les femmes qui nous représentent à la Chambre des Communes et au Sénat vont défendre et faire adopter des mesures qui répondent aux besoins spécifiques des mères et qui seront susceptibles de promouvoir leurs droits à l’égalité », affirme Andrée Côté.

[89] [press-releases-communique-de-presse] Press Releases / Communiqué de presse
mr-harper-on-mothers-day-women-want-more-than-just-flowers-we-want-equality-now
415
l-fete-des-meres-des-droits-economiques-et-sociaux-pas-juste-des-fleurs-monsieur-harper-r
mother’s day statement, mother’s day, mothers