Liberal Pay Equity Commitment Needs to Be Turned into New Law / Une nouvelle loi s’impose pour con

Liberal Pay Equity Commitment Needs to Be Turned into New Law
Une nouvelle loi s’impose pour concrétiser les engagements des libéraux en matière d’équité salariale
OTTAWA – Liberal Cabinet Ministers who have expressed their support for pay equity will be under scrutiny in the upcoming weeks to see if they make good on their commitment.

OTTAWA – Les ministres libéraux qui se sont prononcés en faveur de l’équité salariale seront surveillés de près au cours des prochaines semaines pour voir s’ils respectent leurs engagements.

OTTAWA – Liberal Cabinet Ministers who have expressed their support for pay equity will be under scrutiny in the upcoming weeks to see if they make good on their commitment.

Responding to ongoing lobbying by the Pay Equity Network, Justice Minister Irwin Cotler, and Labour Minister Joe Fontana have publicly confirmed their government’s commitment to implementing the recommendations of the federal Pay Equity Task Force Report.

“We are pleased that Ministers Fontana and Cotler have reiterated that pay equity is a fundamental human right,” says Canadian Labour Congress Vice-President Marie Clarke Walker, “and confirmed their commitment to implementing the Task Force Report recommendations in a timely manner.”

“We are eager for the government to produce some concrete details soon including a timeline for the introduction of proactive pay legislation based on the Task Force recommendations,” says Andrée Côté, Director of Legislation and Law Reform with the National Association of Women and the Law, in response to statements by Fontana that the government is currently reviewing its options in this regard.

“The possibility of a spring election should not stop the government from putting in place a process to prepare new and much needed pay equity law,” says Clarke Walker.

It has been almost four years since the Task Force was established and exactly one year since the Task Force issued its Report. “We’ve waited long enough for a new law and we will be reminding the Ministers regularly in the upcoming weeks that action needs to be taken now,” says Côté.

The Ministers’ statements were made at a May 4 event hosted by Liza Frulla, Heritage Minister and Minister responsible for Status of Women in honour of the World March of Women. The event was attended by representatives of the Pay Equity Network, a coalition of unions and women’s organizations formed to promote and achieve equal pay for work of equal value. The event capped a day spent by Network representatives lobbying Members of Parliament and party caucuses.

OTTAWA – Les ministres libéraux qui se sont prononcés en faveur de l’équité salariale seront surveillés de près au cours des prochaines semaines pour voir s’ils respectent leurs engagements.

À la suite du lobbying par le Réseau de l’équité salariale, le ministre de la Justice Irwin Cotler et le ministre du Travail Joe Fontana ont confirmé publiquement la volonté du gouvernement de donner suite aux recommandations contenues dans le rapport du groupe de travail fédéral sur l’équité salariale.

« Nous sommes heureux que les ministres Fontana et Cotler aient réaffirmé que l’équité salariale constitue un droit fondamental et qu’ils aient confirmé leur détermination à donner rapidement suite aux recommandations du rapport du groupe de travail », déclare Marie Clarke Walker, vice présidente du Congrès du travail du Canada.

« Il nous tarde d’obtenir bientôt du gouvernement des précisions à ce sujet, notamment un calendrier des étapes menant au dépôt d’une loi proactive sur l’équité salariale s’inspirant des recommandations du groupe de travail », a pour sa part fait savoir Andrée Côté, directrice des affaires juridiques de l’Association nationale de la femme et du droit. Celle ci réagissait alors aux déclarations du ministre Fontana selon lesquelles le gouvernement examine actuellement ses options à cet égard.

« La tenue éventuelle d’élections au cours des prochains mois ne devrait pas empêcher le gouvernement de mettre en place un processus visant à préparer une nouvelle loi sur l’équité salariale, dont on a grand besoin », estime Clarke Walker.

Cela fait maintenant presque quatre ans que le groupe de travail a été créé, et exactement un an depuis qu’il a publié son rapport. « Nous avons attendu assez longtemps pour une nouvelle loi. Au cours des prochaines semaines, nous allons systématiquement rappeler aux ministres qu’il faut prendre des mesures dès maintenant », de préciser Côté.

Les ministres ont fait leurs déclarations à l’occasion d’une activité organisée le 4 mai par Liza Frulla, ministre de Patrimoine canadien et ministre responsable de la condition féminine, pour souligner la Marche mondiale des femmes. Étaient alors présentes des représentantes du Réseau de l’équité salariale, une coalition d’organisations syndicales et de groupes de femmes créée dans le but de défendre et de réaliser le principe du salaire égal pour un travail d’égale valeur. Ces représentantes venaient de passer la journée à exercer des pressions sur les députées et les députés et les caucus des partis.

Le gouvernement fédéral doit passer à l’acte et adopter une loi garantissant l’équité salariale à toutes les femmes…

[89] [press-releases-communique-de-presse] Press Releases / Communiqué de presse
-liberal-pay-equity-commitment-needs-to-be-turned-into-a-new-law
412
une-nouvelle-loi-simpose-pour-concretiser-les-engagements-des-liberaux-en-matiere-dequite-salariale
pay equity