Custody and Access / La garde des enfants et les droits de visite

Custody and Access
La garde des enfants et les droits de visite
Women remain the primary caregivers of children. Women are more likely to abandon professional and economic benefits in order to facilitate that relationship. When they separate or divorce, women are far more likely to end up in poverty than their former male partners. Women are often victims of spousal violence […]
Les femmes continuent à être les principales responsables des soins aux enfants. Les femmes ont plus souvent tendance à abandonner des avantages professionnels et économiques pour faciliter cette relation privilégiée avec leurs enfants. Après la rupture du mariage, les femmes risquent beaucoup plus de se retrouver dans la pauvreté […]

Women remain the primary caregivers of children. Women are more likely to abandon professional and economic benefits in order to facilitate that relationship. When they separate or divorce, women are far more likely to end up in poverty than their former male partners. Women are often victims of spousal violence or abuse. Yet the legal system often ignores this reality. And without access to Legal Aid, women are unable to assert the rights that they do have.


Custody and Access Law Reform 1997- 2002

The federal government began a review of custody and access law in 1997. A Special Joint Committee on Child Custody and Access released its report, “For the Sake of the Children”, in December 1998.

Since the release of the 1998 Report, NAWL and other women’s equality-seeking organizations have been actively involved in the legislative reform process.

Bill C-22, An Act to Amend the Divorce Act, was introduced in December 2002. In the end, Bill C-22 died on the Order Paper in November 2003 and has not been re-introduced since

NAWL’s Briefs on Custody and Access

On a practical level, the issue of custody and access is often closely linked to that of child support. The 40% rule has proven especially problematic.

The 40% rule states that the Federal Guidelines amount of support does not apply to any parent who has custody of the children at least 40% of the time. This has led to abuse by men who seek to evade their child support responsibilities by fighting for joint custody of their children. The “fathers’ rights” lobby has mobilized in favour of a presumption of shared parenting.

The 40% rule is just one of the many issues of concern with current custody and access law

NAWL Brief “Not in the Best Interests of Women and Children – An Analysis of Bill 422: An Act to Amend the Divorce Act” (Bill 422) (2009)

 

NAWL Brief on the Act to Amend the Divorce Act
(Bill C-22) (July 2003)
Print Friendly Version

NAWL Brief to the Federal, Provincial, Territorial Family Law Committee on Custody, Access and Child Support (June 2001)
Print Friendly Version

 

Open Letters on Custody and Access

October 14, 2004
Minister of Justice Irwin Cotler has recognized on more than one occasion that “women’s rights are human rights”. Yet he was ready to consider re-introducing Bill C-22 to amend the Divorce Act without any analysis whatsoever of the impact of proposed changes on women’s equality, security and other human rights. NAWL let him know why some aspects of Bill C-22 are problematic for women and children.

July 16, 2003
Bill C-22 proposed amendments to the Divorce Act that could have a huge impact on women’s lives as well as on those of their families. NAWL wrote to the Minister of Justice in French to let him know what we thought of Bill C-22. [Only available in French]

A similar letter was sent to the Standing Committee on Justice and Human Rights in English.

October 25, 2002
When the Minister of Justice announced his intention to introduce changes to the Divorce Act, he considered abandoning the concepts of custody and access in favour of notions such as “shared parenting” or “parental responsibility”. NAWL urged him to proceed with the utmost caution in his proposed reforms to family law in regards to the care and responsibility for children after divorce.

February 22, 2002
When the Minister of Justice envisioned the possibility of a statutory model of joint custody or “shared parental responsibility”, NAWL wrote to him to remind him of the reality of the situation. In spite of formal joint custody arrangements, many women soon end up caring for their children alone, without adequate child support. This is why a statutory model of joint custody can have negative consequences for women and children.
[Only available in French]


Jurisfemme Articles on Family Law

Fall 2004
“Women’s Voices in the Struggle for Family Law Legal Aid”, by Alison Brewin

Winter 2004
“Bill C-22: Where Now?”, by Pamela Cross

Winter 2004
“Common Law Relationships and Marital Property: Time for a Change?”, by Karen Busby

Winter 2004
“Disability and Family Law”, by Jean Pauls

Winter 2004
“Race(ing) Family Law?: The Challenges”, by Zara Suleman

Winter 2004
“Legal Aid in Nova Scotia”, by Pamela Rubin

Fall 2003
“Bill C-22: Update”, by Pamela Cross

Summer 2003
“An Update on Bill C-22”, by Andrée Côté

Winter 2003
“From Custody and Access to Parental Responsibilities? What Does Bill C-22 Offer to Women and Children?”, by Susan B. Boyd

Winter 2003
Walsh v. Bona”, by Lara J. Morris

Fall 2002
“Book Review: Child Custody, Law and Women’s Work by Susan B. Boyd”, by Mary Jane Mossman

Fall 2002
“Where is the Government Going on Custody and Access?”, by Andrée Côté

Summer 2002
W(h)ither Motherhood, W(h)ither Feminism: Child Custody Law Reform”, by Susan B. Boyd (speaking notes)

Summer 2002
“Minority Women, Family Law and the State”, by Merav Shmueli (speaking notes)

Summer 2002
“Custody and Access Alert”, by Andrée Côté

Spring/Summer 2001
“Lessons Learned from Family Law – The Proposed Presumption in Favour of Shared Parenting”, by Martha McCarthy

Spring/Summer 2001
“In Whose Best Interests? Proposed Changes to Custody and Access”, by Pamela Cross

Winter 2001
“Custody and Access Project in Ontario”, by Marsha Sfeir

Les femmes continuent à être les principales responsables des soins aux enfants. Les femmes ont plus souvent tendance à abandonner des avantages professionnels et économiques pour faciliter cette relation privilégiée avec leurs enfants. Après la rupture du mariage, les femmes risquent beaucoup plus de se retrouver dans la pauvreté que leur ex-partenaire masculin. Plusieurs femmes sont victimes de violence ou d’abus conjugal. Pourtant, notre système judiciaire fait souvent abstraction de cette réalité. Et sans l’accès à l’aide juridique, les femmes sont incapables de faire sanctionner les droits dont elles disposent formellement.

La réforme du droit en matière de garde des enfants et de droits de visite 1997- 2002

Le gouvernement a entamé un examen de la loi sur la garde des enfants et les droits de visite en 1997. Un comité mixte spécial sur la garde et le droit de visite des enfants a produit son rapport, Pour l’amour des enfants, en décembre 1998.

Depuis la publication du rapport de 1998, l’ANFD et d’autres organismes de défense du droit à l’égalité des femmes se sont impliqués activement dans le processus de réforme législative.

Le projet de loi C-22, la Loi modifiant la Loi sur le Divorce, a été déposé en décembre 2002. Toutefois, le projet de loi C-22 est mort au feuilleton en novembre 2003 et depuis il n’a pas été re-déposé.

Mémoires sur la garde des enfants et les droits de visite

En réalité, la question de la garde des enfants et des droits de visite est souvent étroitement reliée à celle de la pension alimentaire pour les enfants. La règle des 40% s’est avérée particulièrement problématique.

La règle des 40% stipule que le montant des pensions alimentaires prévu dans les Lignes directrices fédérales ne s’applique pas au parent qui a la garde des enfants au moins 40% du temps. Cela a entraîné des abus de la part des hommes qui cherchent à s’échapper à leurs obligations en matière de pensions alimentaires en se battant pour la garde partagée de leurs enfants. Le « lobby des pères » s’est mobilisé en faveur d’une présomption de garde partagée.

Dans le droit actuel en matière de garde des enfants et de droits de visite, la règle des 40% représente un enjeu préoccupant parmi d’autres.

 

Mémoire de l’ANFD “Pas dans L'interet des femmes et des enfants: Analyse du projet de loi C-422: Loi modifiant la Loi sur le divorce” (Projet de loi C-422)(2009)

 


Lettres ouvertes au sujet de la garde des enfants et les droits de visite

14 octobre 2004
Le ministre de la Justice Irwin Cotler a reconnu à plus d’une reprise que « les droits des femmes sont des droits humains». Mais il s’apprêtait à re-déposer le projet de loi C-22 modifiant la Loi sur le Divorce sans aucune analyse de l’impact des modifications proposées sur le droit à l’égalité et à la sécurité ainsi que sur d’autres droits humains des femmes. L’ANFD lui a fait part des aspects du projet de loi C-22 qui sont problématiques pour les femmes et les enfants.
[Cette lettre est disponible seulement en anglais.]

16 juillet 2003
Le projet de loi C-22 pourrait transformer la vie des femmes et de leurs familles et ce pour de nombreuses années à venir. L’ANFD a communiqué avec le ministre de la Justice en français pour lui transmettre une analyse du projet de loi C-22.

Une lettre semblable a été envoyée en anglais au Comité permanent sur la justice et les droits de la personne.
[Cette lettre est disponible seulement en anglais.]

25 octobre 2002
Lorsque le ministre de la Justice a annoncé son intention de présenter des modifications à la Loi sur le Divorce, il envisageait la possibilité d’abandonner les notions de garde et de droit de visite en faveur de notions comme la « coparentalité » ou la « responsabilité parentale ». L’ANFD lui a conseillé de procéder avec la plus grande précaution dans les réformes proposées en ce qui a trait aux soins et à la responsabilité des enfants après le divorce.

22 février 2002
Quand le ministre de la Justice envisageait la possibilité d’un modèle statutaire de garde conjointe, dite « partage des responsabilités parentales », l’ANFD lui a écrit pour lui rappeler la réalité de la situation. Malgré une entente formelle de garde conjointe, bon nombre de femmes se retrouvent, dans les faits, seules à s’occuper des enfants, privées en outre de la pension alimentaire aux enfants. Voici pourquoi un modèle statutaire de garde conjointe est susceptible d’avoir des conséquences néfastes sur les femmes et les enfants.


Jurisfemme – Articles au sujet de la garde des enfante et les droits de visite

Automne 2004
« La voix des femmes dans la lutte pour l’obtention de l’aide juridique en droit de la famille, Une question de justice », par Alison Brewin

Hiver 2004
« Projet de loi C-22 : Quelle direction prendre maintenant? », par Pamela Cross

Hiver 2004
« L’union de fait et les biens matrimoniaux – le temps est-il venu d’apporter des modifications? », par Karen Busby – Cet article est disponible uniquement en anglais.

Hiver 2004
« Handicap et droit de la famille », par Jean Pauls – Cet article est disponible uniquement en anglais.

Hiver 2004
« Le facteur de la race et le droit de la famille – Les défis », par Zara Suleman

Hiver 2004
« L’aide juridique en Nouvelle-Écosse », par Pamela Rubin

Été 2003
« Le projet de loi C-22: mise à jour », par Pamela Cross

Hiver 2003
« De la garde et du droit de visite aux « responsabilités parentales » : que réserve C-22 aux femmes et aux enfants? », par Susan B. Boyd

Hiver 2003
« Walsh c. Bona », par Lara J. Morris

Automne 2002
« Compte rendu: Child Custody, Law and Women’s Work de Susan B. Boyd », par Mary Jane Mossman

Automne 2002
« Où va le gouvernement en matière de garde et de droit de visite? », par Andrée Côté

Été 2002
« La maternité évacuée, le féminisme en perte de vitesse, la réforme du droit en matière de garde d’enfant », par Susan B. Boyd (notes d’allocution)

Été 2002
« Les femmes des minorités culturelles, le droit de la famille et l’État », par Merav Shmueli (notes d’allocution)

Hiver 2002
« Garde et droits de visite: code rouge! », par Andrée Côté

Printemps/Été 2001
« Lessons Learned from Family Law – The Proposed Presumption in Favour of Shared Parenting », par Martha McCarthy

Printemps/Été 2001
« Présomption en faveur du partage des responsabilités parentales : que nous apprend le droit de la famille? », par Pamela Cross

Hiver 2001
« Projet ontarien sur la garde et les droits de visite », par Marsha Sfeir

[1] [women-and-the-family-les-femmes-et-la-famille] Women and the Family / Les femmes et la famille
custody-and-access
75
la-garde-des-enfants-et-les-droits-de-visite
access
act to amend the divorce act
bill c-22
custody
territorial family law committee on custody
walsh v. bona